Toute l'actualité de la ville sur Facebook !
Espace famille Billetterie spectacles
Toutes les associations
Service public Service-public.fr,
le portail de
l’administration
Française.
Chambéry métropole

Histoire

Histoire
Le centre bourg
L'Hôtel du Commerce
Le pensionnat Sainte-Anne

Le nom porté par la Commune résulte de l'union, décidée en 1794 par le décret d'Albitte, des deux paroisses jusqu'alors indépendantes l'une de l'autre : La Motte-Montfort et Servolex. Par son baptême civil, cette nouvelle entité reçut l'appellation à tiroirs de : La Motte-Montfort Servolex uni.
Ce nom fut utilisé jusqu'en 1807. Jugé inconfortable à l'écriture, et peut-être exaltant encore un relent d'ancien régime par les Montfort, on unit dans un vocable simplifié La Motte à Servolex par le signe graphique prévu à cet effet : le trait d'union, et ceci dès 1808.

La deuxième partie du nom de l'actuelle Commune vient donc de Servolex, paroisse toute entière incluse dans le territoire de La Motte-Montfort. La première mention de Cervollay date, selon le curé Jacquier, de 1100. Cette paroisse était dédiée à Saint-Étienne. L'Église fut vendue comme un bien national et a disparu vers 1805.

Sur cette éminence trône l'Église Saint-Jean-Baptiste et aux flancs de laquelle sont venus s'accrocher un prieuré (démoli en 1925) et un château, propriété des Pingon, puis des Costa, avant de devenir pensionnat des frères des écoles chrétiennes, puis lycée technique privé toujours en activité.

Hôtel de Ville
C'est au pied de cette motte que se structurera progressivement le «centre», d'abord simple village, puis bourg, accueillant école, Mairie, commerces, artisans et cafés.
Le centre bourg a fait l'objet au début des années 1990 d'une restructuration complète intégrant la construction de logements par l'OPAC de Savoie, d'un nouvel Hôtel de Ville adjoint à l'ancienne Mairie qui date de la fin de la période sarde, d'une Bibliothèque Municipale et d'une salle d'exposition portant le nom d'Espace culturel de la Conciergerie, en mémoire de l'édifice de ce nom qui s'élevait à cet emplacement.

Article paru le Mercredi 13 Février 2013